Le Galaxie » Actus & pratique » Volkspod : des scooters créés à partir d’une aile de Coccinelle

Volkspod : des scooters créés à partir d’une aile de Coccinelle

Quand on voit une Volkswagen Beetle, on ne peut s’empêcher d’admirer sa forme de coccinelle et les courbes parfaitement polies de l’une des voitures les plus vendues de tous les temps. Chez Brent Walter, l’admiration a laissé place à la fascination qui à son tour a déchaîné le génie créateur de l’américain. Ainsi est né le Volskpod, un scooter conçu à partir d’une aile de Volkswagen Beetle. Découvrez tout sur les caractéristiques de ce scooter insolite. 

Volkspod : le pari du rétro bien réussi

Le Volskpod est une mini-moto fabriquée par l’américain Brent Walter. Ce dernier est un bricoleur autodidacte, de la même trempe que Brynjar Karl Birgisson, et se plaît à partager ses inventions plutôt bien inspirées sur son compte Instagram. Le Volskpod est la dernière en date et a particulièrement fait parler de lui. Deux versions identiques du scooter insolite ont été conçues par l’ingénieux bricoleur. 

Pour les réaliser, le concepteur a dû utiliser une VW Type 1 dont il a coupé les ailes aux quatre coins. La carcasse obtenue a été découpée et soudée pour former deux nouvelles carrosseries avec feux avant et arrière. Les deux sont respectivement peintes en couleurs vert pastel et bleu roi. Chacune a ensuite été posée sur une construction de cadre en acier fabriqué à sa manière par le concepteur.

 Cette combinaison insolite d’éléments a donné corps à deux scooters qui rappellent la Volkswargen Coccinelle en même temps qu’ils font penser à des vespas italiennes. Dans le look, on a donc affaire à une invention au design rétro, tant dans la conception que dans l’usage des couleurs éminemment oldschool.

Un moteur non spécifié et des composants choisis avec soin

Pour créer ses Volkspod, Brent Walter n’a pas eu besoin de composants de châssis précieux. Il n’a pas non plus opté pour un moteur surpuissant. Le concepteur a voulu pour ses scooters un moteur non spécifié de 73 cm3 pour le scooter de couleur verte et un autre moteur de 213 m3 avec une meilleure garde au sol pour le second Volkspod. Questionné sur ses choix, l’inventeur n’a pas voulu révéler certains détails sur les moteurs et est resté tout aussi mystérieux par rapport à d’autres données techniques des scooters. Quoi qu’il en soit certains aspects du Volskpod sont bien visibles.

On y voit notamment :

  • Des pneus assez larges
  • Un large guidon à branches relevées
  • Une transmission par chaine
  • Un logo VW figurant sur les moteurs
  • Une selle monoplace 

Les ambitions de Brent Walter pour ses créations

L’ambition de Brent Walter lorsqu’il créait la version originale du Volkspod, à savoir le scooter vert, était de participer aux salons Volkswagen. Quant à de probables envies de commercialisation, l’inventeur déclare vouloir continuer à fabriquer de nouveaux Volkspod destinés à la vente. Les nostalgiques de la Coccinelle et les amoureux de scooters originaux peuvent donc espérer. 

Toutefois, Brent Walter n’envisage pas une fabrication à grande échelle. Il se contentera de concevoir et de vendre un à deux modèles de son scooter coccinelle par an

Quoi qu’il en soit, l’inventeur américain aura sans doute montré la voie à de nombreuses personnes douées en bricolage, et qui n’attendent peut-être qu’un déclic pour faire parler leur magie créatrice. Assurément, Brent Walter est de la meme trempe que plusieurs autres inventeurs  s’en inspireront