Le Galaxie » Brico & deco » Réglage d’un éperon de motobineuse

Réglage d’un éperon de motobineuse

La motobineuse est un engin motorisé utilisé en agriculture et en jardinage. On s’en sert notamment pour retourner la terre, mais également pour faire du déchaumage, du binage, du fraisage, ainsi que pour la tonte et la coupe des herbes. Pour jouer tous ces rôles, l’appareil a besoin d’être réglé et paramétré. L’éperon est l’un de ses accessoires auxquels il faut accorder le plus de soin. Découvrez comment se fait le réglage éperon motobineuse.

Qu’est-ce que l’éperon de motobineuse ?

L’éperon de motobineuse encore appelé béquille est un accessoire de l’appareil, qui permet aux fraises de la motobineuse d’entrer dans la terre à une certaine profondeur, en fonction de la force d’appui de l’utilisateur sur le guidon. Sur certains modèles de motobineuse, il est réglable et adaptable à la profondeur de terre travaillée.

Les étapes pour régler l’éperon de motobineuse

En général, le réglage de l’éperon de motobineuse se fait suivant les étapes que voici :

  • Desserrer le contre-écrou de l’éperon
  • Pousser l’éperon vers le bas pour choisir la position adéquate
  • Modifier la profondeur de binage
  • Ajuster
  • Fixer avec l’arrêtoir

Remarquons que, plus l’éperon est réglé haut, et plus la motobineuse retourne la terre profondément. On peut également obtenir une meilleure profondeur en passant plusieurs fois sur la même surface et en augmentant la profondeur de binage pour chaque nouveau passage.

Cette méthode est efficace pour enfouir du compost préalablement épandu à une meilleure profondeur dans la terre. Par ailleurs, il faut noter que le réglage se fait en fonction de la nature du sol et du niveau où on en est dans les travaux. Ainsi, si le sol est dur, il est conseillé de passer plusieurs fois la motobineuse en réglant à chaque nouveau passage l’éperon.

Toutefois, il est possible d’adapter l’éperon à tout type de sol qu’il soit meuble ou dur. Il suffit à cet effet d’osciller l’accessoire. Des modèles oscillants et positionnables dans les deux sens sont d’ailleurs conçus et commercialisés par les marques pour faciliter davantage la tâche dans le réglage.

Autres réglages importants

Le seul réglage de l’éperon de motobineuse ne suffit pas pour attendre des performances optimales de l’engin. Il faut, en outre, ajouter à l’appareil certains accessoires, tels qu’une roue de transport si la motobineuse n’en est pas équipée et des couronnes de fraises.

La roue de transport facilite la manipulation de l’appareil. Elle se place à l’avant et peut être relevée ou enlevée en cas de gêne. Elle reste tout de même une alternative à l’utilisation des fraises qui, elles, peuvent laisser des traces sur la pelouse.

Quant aux couronnes de fraises supplémentaires, elles permettent de travailler plus vite. Les meilleurs modèles sont les couronnes fixées avec des goupilles, car elles sont plus pratiques. Cependant, il faut penser à les graisser régulièrement afin d’être en mesure de les enlever aisément. Sur les grands modèles de motobineuse, on peut en adapter deux ou quatre jeux de chaque côté du moteur.

L’ajout de couronnes de fraises exige tout de même une précaution importante. Celle-ci consiste à monter des allonges de capot de protection. Cet équipement de sécurité permet de s’abriter contre les projections de débris occasionnées par la rapidité des fraises.