Le Galaxie » Actus & pratique » Poêle mexicain intérieur : avantages, fonctionnement et combustibles

Poêle mexicain intérieur : avantages, fonctionnement et combustibles

Encore appelé brasero mexicain ou cheminée mexicaine, le poêle mexicain est un chauffage destiné à un usage intérieur durant les saisons froides de l’année. C’est l’argile, matière première servant à sa fabrication, qui lui permet de conserver et de restituer la chaleur de la combustion de manière efficace. Quels sont les avantages qu’il y a à utiliser un poêle mexicain? Comment fonctionne -il? Quels sont les combustibles recommandés? Nous vous donnons toutes ces informations dans ce guide.

Les avantages du poêle mexicain 

Le premier avantage est relatif au prix de l’équipement. En effet, vous pouvez vous offrir le poêle mexicain à moindre coût. De plus, il est doté d’un pied central qui permet de le stabiliser. Ainsi, vous pouvez l’installer facilement sur une terrasse ou dans un jardin. 

Par ailleurs, sa grande capacité de tirage permet de garder le foyer allumé durant plusieurs heures. Le foyer ne demande pas non plus une alimentation régulière, car il est possible de garder le feu allumé avec une grande bûche. 

Mieux encore, les performances du brasero mexicain: 

  • favorisent l’augmentation des performances énergétiques d’une maison; 
  • permettent de bénéficier d’aide financières ( il faudra toutefois faire un bilan énergétique 
  • favorisent une économie d’énergie importante. 

Pour ce qui est de son entretien, il n’y a pas grand chose à faire. Le plus important est de parvenir à garder le poêle mexicain à l’abri du froid. Autrement, l’eau y stagne et le poêle finit par geler.

On ne saurait parler d’avantages sans mentionner le beau design de ce poêle qui au-delà du chauffage, permet d’orner de façon originale une maison, une terrasse ou un jardin

Le fonctionnement d’un poêle mexicain

Le principe qui régit le fonctionnement d’un poêle mexicain est le même que celui qu’on observe chez les poêles ordinaires : la combustion de bûche de bois. C’est cette combustion qui permet de chauffer le poêle (ses parois) et de diffuser la chaleur. Notez que l’argile lui confère ses propriétés et en fait un chauffage performant. 

Les combustibles recommandés

Il est conseillé d’utiliser de l’alcool pour cheminées à 96% fait avec des céréales (du maïs, canne à sucre, colza, etc) distillées jusqu’à ce que l’on obtienne un alcool pur.  Pour que cet alcool ne soit pas consommé, on y ajoute un dénaturant. C’est le combustible le plus sûr et le plus performant pour une utilisation domestique. 

Il ne faudrait cependant pas confondre le bioéthanol destiné à la combustion des cheminées et celui que l’on trouve dans une station service. Il est vivement déconseillé de mettre du bioéthanol pris dans une station service dans votre foyer. 

L’alcool qu’il vous faut pour votre cheminée est conservé dans un bidon de 2,5 à 10 litres. Le contenant est doté d’un bouchon de sécurité enfant. Évitez les combustibles de type gel : ils ont une odeur nauséabonde, ils laissent des dépôts et des encrassements dans le bloc de combustible.

En somme, voilà l’essentiel à savoir sur le poêle mexicain, son fonctionnement, ses avantages et les combustibles que vous pouvez utiliser. N’hésitez pas à vous en offrir un pour le prochain hiver, pour orner votre jardin ou votre terrasse.